Les façades à La Baule

Dans toutes les communes, des textes encadrent et réglementent l’aspect et les matériaux des façades. On s’en doute, La Baule est particulièrement attentive à ce problème, et voici quelques extraits des prescriptions qiui s’appliquent au Quartier des Villas de La Baule­Escoublac, en date du 13 janvier 2013.

« La mise en oeuvre des matériaux est déterminée par le parti architectural et a pour finalité de mettre en relief la composition de la façade en soulignant les éléments structurants : chaînages, encadrements des baies...

Les façades peuvent être composées de jeux de matériaux différents, tels que le mariage de la brique et de la pierre alternant avec des surfaces enduites. Les enduits seront réalisés avec des compositions à base de chaux et de sable...

... Les peintures extérieures des façades doivent être non brillantes et conformes aux teintes utilisées traditionnellement dans le tissu urbain balnéaire. Le choix des couleurs appliquées aux éléments de composition de la façade doit être guidé par une logique structurelle permettant de souligner et mettre en valeur les choix architecturaux (par exemple pour mettre « en relief » la façade, souligner la modénature, marquer les encadrements).

Dans cette logique, la polychromie des façades doit comporter au moins trois teintes de couleurs dominantes (hors couvertures, menuiseries et ferronneries). Exemple : pierre, brique et enduit... »